Les bonnes recettes pour s’engager

Collecter les déchets alimentaires indépendamment des ordures ménagères va rapidement devenir une obligation pour les collectivités territoriales. Profitant de son expertise dans ce domaine, le Syctom a décidé de partager les retours d’expériences des territoires déjà engagés pour susciter un élan auprès de nouveaux sites.

Tirer parti des expériences des 12 territoires engagés pour encourager de nouveaux sites à se lancer, telle est la volonté du Syctom. Après quatre années d’accompagnement des collectivités territoriales, le syndicat a collecté des bonnes pratiques et recommandations.

Si les stratégies se sont affinées au fil du temps, certains préalables se sont révélés comme fondamentaux et ceci dès le lancement de la démarche. En premier lieu, une implication sans faille des élus des Établissements Publics Territoriaux et plus largement des communes est essentielle. Il en va de même pour les différentes directions et services des collectivités concernées. Cet engagement collectif à tous les niveaux, politique et administratif, s’avère déterminant.

Si cette double mobilisation constitue un des facteurs de réussite, elle doit être complétée par des moyens financiers et humains suffisants pour que la volonté ne reste pas au stade des bonnes intentions.

Choisir la bonne échelle

Le déploiement du dispositif sur l’ensemble d’une entité territoriale, comme un Établissement Public territorial ou a minima à l’échelle d’une commune, est à retenir. La communication concerne ainsi toute la population et s’avère plus claire et plus efficace. L’adhésion des habitants à la démarche est aussi facilitée sur le long terme. En revanche, quelle que soit l’échelle retenue, un référent « déchets alimentaires » doit être désigné pour garantir un suivi régulier dans le temps.

Proposer les outils adaptés

L’adaptation des consciences au changement de pratiques passe aussi par l’utilisation d’outils spécifiques pour faciliter le geste de tri. C’est ainsi que la distribution de bioseaux pour la pré-collecte a prouvé son efficacité. Pour les producteurs ménagers, le Syctom préconise également l’usage de sac en papier biodégradable et en particulier en papier kraft. Enfin, l’utilisation d’un bac dédié aux déchets alimentaires, identifié par un couvercle de couleur identique pour l’ensemble d’un territoire, est indispensable. L’affichage des consignes sur le couvercle renforce aussi l’efficacité du dispositif.

Sensibiliser pour bien mobiliser

Et pour que la « mayonnaise prenne », la recette doit intégrer un volet important de communication et de sensibilisation adapté aux cibles concernées, avec des actions régulières répondant à des objectifs bien définis. Sur la forme, une communication positive et facilement repérable est aussi un gage de réussite, avec une harmonisation des messages à l’échelle d’un territoire pour ne pas brouiller la compréhension des habitants qui se déplacent d’une commune à une autre.

Toutes ces recommandations du Syctom, et bien d’autres encore, ont été rassemblées dans un document téléchargeable et dans une rubrique dédiée de ce site. Le Syctom transmet aussi son expertise dans le cadre de conférences, de colloques et de journées organisés autour de cette thématique par ses partenaires (ADEME, ORDIF, partenaires privés…). Le Syndicat propose également des temps forts spécifiques, consacrés à ce sujet, pour ses collectivités adhérentes et partenaires institutionnels (collectivités, syndicats, région…).

 « En savoir plus » :

+ téléchargez la plaquette « Nos enseignements »

+ consultez la rubrique « Enseignements » de ce site

Publié le 30 juin 2021

Partagez l’article :

ARTICLES
SUGGÉRÉS

Des solutions innovantes pour le vrac

| Actus, Les actus Syctom | Aucun commentaire
« Du pack au vrac », tel était le thème du concours Design Zéro déchet 2021, organisé par le Syctom, en partenariat avec la Région Ile-de-France et l’ADEME.Cette thématique n’a pas manqué…

Les bonnes recettes pour s’engager

| Actus, Les actus Syctom | Aucun commentaire
Collecter les déchets alimentaires indépendamment des ordures ménagères va rapidement devenir une obligation pour les collectivités territoriales. Profitant de son expertise dans ce domaine, le Syctom a décidé de partager…

Collecte des déchets alimentaires : du retour d’expérience aux perspectives

| Actus, Les actus Syctom | Aucun commentaire
D’ici à 2024, producteurs ménagers et non ménagers devront disposer d’une solution pour trier leurs déchets alimentaires. Le Syctom a anticipé cette réglementation nationale et européenne, en proposant un accompagnement…

Réussir le compostage collectif : quelques bons conseils

| Actus, Les actus Syctom | Aucun commentaire
Depuis quelques années, le compostage collectif connaît un véritable essor, que ce soit en pied d’immeuble, à l’échelle d’un quartier ou en établissement. Encouragée par le Syctom et les collectivités…
Article précédent
Article suivant